Aux côtés des acteurs institutionnels, dirigeants et représentants des entités partenaires au développement, ces deux jours ont été une véritable opportunité pour les acteurs privés présents dans la région des Grands Lacs pour échanger avec de potentiels partenaires financiers ainsi que les personnalités publiques influentes dans la région.

Lors de la première journée de la Conférence, les invités institutionnels, investisseurs et acteurs du secteur privé étaient conviés à une séance plénière sur la « Promotion de l’investissement responsable dans la région des Grands Lacs », organisée par le Bureau du Conseiller spécial pour l’Afrique en association avec le Pacte mondial des Nations-Unies.

Parmi les acteurs privés, plusieurs secteurs de première importance pour le développement de la région étaient représentés, tels que l’énergie, l’industrie minière, l’agriculture ou encore les infrastructures et le tourisme. Ces derniers ont pu à cette occasion échanger avec les investisseurs actuels et potentiels et exposer leurs projets passés et futurs, afin de dégager ensemble des pistes pour le renforcement de la coopération économique ainsi que l’évolution de l’environnement des affaires dans la Région.

Fort de son expérience en tant qu’acteur impliqué dans le développement de la République Démocratique du Congo et de la Région des Grands Lacs depuis plus de vingt ans, Philippe de Moerloose a saisi cette opportunité pour échanger autour des différents domaines porteurs d’opportunités dans la Région, et exposer sa vision sur les différents enjeux régionaux à venir.

 
philippe de moerloose grands lacs afrique